Logo
Depuis 1998

Scone perdu / Pain libanais perdu / Crêpe perdue

Le petit déjeuner complet d’ici et de “là-bas”.
Si vous n’avez pas facilement accès à des scones ou du pain libanais, vous pouvez toujours essayer de le remplacer par une crêpe déjà faite (grand diamètre, légèrement sucrée, mais pas farine complète si possible), du même diamètre que la poële utilisée. Marche aussi bien avec des “wraps” du bon diamètre.
Scone perdu / Pain libanais perdu / Crêpe perdue

Temps nécessaire préparation 10 min, cuisson 8 min au gaz, ou 15’ au four 200°C pour la version scone.

Le pain perdu, on connaît déjà. Mais le pain libanais perdu, soufflé qui plus est, c’est déjà plus sympa, et c’est un jeu d’enfant !
Un p’tit déj facile et complet quand on a 35 minutes devant soi, dégustation et vaisselle comprises.

NDLR : à ne pas confondre avec le pain perdu libanais, que je ne connais pas. Mon pain à moi est d’abord libanais avant d’être fait à la méthode perdue française. L’ordre des mots a son importance.

Ingrédients (par personne)

    Scone perdu / Pain libanais perdu / Crêpe perdue
  • Un pain plat, ou une crêpe d’un bon diamètre, ou un scone coupé en deux
  • 3 œufs
  • 1 à 2 cuillerées à soupe (rases) de sucre
  • 1 cuillérée à soupe bombée de maïzena, ou mieux encore, de tapioca
  • 1 cuillérée à soupe bombée de poudre d’amande ou de noisettes
  • un demi-verre de lait
  • un demi-bouchon de rhum (ou rhum arrangé) (optionnel)
  • une cuillérée à café d’eau de fleur d’oranger (optionnelle)
  • une cuillérée à soupe de crème liquide (optionnelle)
  • de l’extait de vanille (si pas rhum arrangé)
  • une pincée de levure chimique
  • une pincée de sel

Concept

Scone perdu / Pain libanais perdu / Crêpe perdue L’idée est de préparer une omelette sucrée et parfumée bien liquide (lactée), en la couvrant immédiatement d’un pain plat de même diamètre, pour qu’elle souffle, ou, de la verser encore liquide sur un demi-scone, dans ramequin ou un pot en terre cuite.

Préparation, cas du plain plat

Préchauffez à haute température une poêle à fond téflon, de diamètre adapté au pain (ou à la crêpe), graissée (ou beurrée).
Préparez une omelette avec les tous les ingrédients de la liste. Vous trouverez plus aisé de commencer votre omelette par mélanger le sucre et les farines (maïs / tapioca / poudre d’amandes ou de noisettes), ainsi qu’un seul oeuf pour commencer, puis, un efois la préparation bien homogène, les deux autres oeufs. Enfin le sel, poudre à lever, et les arômes (rhum, eau de fleur d’oranger).
Ne mettez pas la maïzena ou le tapioca sur les œufs sans que ces derniers aient été préalablement incorporés.

Versez la préparation pour l’omelette dans la poêle bien chaude, et, immédiatement après, recouvrez avec le pain (ou la crêpe) de manière bien étanche… Couvrez à 90% avec un couvercle. C’est là l’astuce pour faire gonfler l’omelette : une omelette couverte qui cuit à haute température gonfle.

Une fois l’omelette cuite sous le pain (elle se détache de la poêle, mais pas du pain), retournez le tout, placez-y le carré de chocolat bien noir au centre, optionnellement de la purée de pomme ou de rhubarbe dedans, pliez en deux, puis laissez le pain (la crêpe) dorer sur chaque face une à deux minutes, sans le couvercle, pour que le tout s’assèche. Servez plié en deux, sans rire… à la façon d’une calzone.

Servez immédiatement, accompagné de fruits frais en cubes ou de purée de fruits (compote de pommes par exemple).

Marche aussi bien flambé au rhum (l’intérieur), et en y jetant à l’intérieur un carré de chocolat bien noir (90%).

Testé pour vous ce matin à Brisbane, et validé…
Scone perdu / Pain libanais perdu / Crêpe perdue

Suggestions diverses

  • Au moment de servir, recouvrez le dessus de l’omelette d’une fine couche de beurre de cacahuètes, puis une fine couche de votre confiture préférée. A court d’idée ? Tentez la confiture de cerises !
  • (1301 vues)
    créé le 28 mai 2009
    révisé le 16 février 2019 par M. Fabien Haddadi M Sc. Fab
    Tropicalm